L'isolation d'une maison se vérifie aussi bien en été qu'en hiver. Le but en été est d'éviter d'en faire un four et en hiver une glacière ;)

Pour enregistrer les températures je me suis doté d'un petit datalogger comme celui ci: Voltcraft DL-120,  qui enregistre la température et le taux d'humidité à intervalles paramétrables réguliers.

Je vous propose 3 moyens pour suivre nos relevés:

   - par un fichier excel que j'ai créé et qui trace une courbe de température en fonction du mois sélectionné. Pour l'instant cette courbe n'est pas terrible mais je vais essayer de l'améliorer, si certains se sentent l'envie de le faire ne vous gênez pas ;) . 

   - en visualisant des fichiers image, en jpg, issus du logiciel qui sert à extraire les données du datalogger. Les graphiques sont plus jolis mais on ne peut pas avoir de détails.

   - en utilisant les fichiers extraits directement du datalogger avec le logiciel prévu pour. Cette solution me semble très bonne pour l'analyse des données mais oblige à passer d'un fichier à un autre pour observer toutes les données. Je ne sais pas si on peut concaténer les fichiers mais, de même que pour le fichier excel, si quelqu'un sait le faire, n'hésitez pas :)

Pour illustrer et commenter nos premières constatations je vais utiliser les fichiers images dans ce billet (cliquez dessus pour agrandir). Les courbes jaunes sont les relevés du taux d'humidité et les rouges ceux des températures. La dernière ligne de l'image (from: xxx to: yyy) indique intervalle de temps des enregistrements. Les lignes au dessus indiquent les dates et heures.

Mesures du 19/06/2011 au 10/07/2011:

2011 07 18 1306.jpg

Pour rappel, notre emménagement a eu lieu le 25/06. Toutes les valeurs relevées avant cette date ont été réalisées dans notre maison de location. On peut donc observer les variations journalières qui existaient dans la maison "traditionnelle" (du 19 au 25/06) puis le relatif lissage des valeurs après le 02/07. Sur la période du 25/06 au 28/06, la plus grande fenêtre située à l'ouest de notre maison ne disposait pas de BSO. Ceci explique la montée progressive des températures puis sa baisse après cette date. Le by-pass d'été était réglé à 25, nous flirtons donc avec cette valeur. Je l'ai réglé depuis à 24. Le by-pass d'été fonctionne si la température intérieure est supérieure à la valeur fixée et si la température extérieure est inférieure à la température intérieure, alors l'air insufflé ne passe plus par l'échangeur thermique et est directement envoyé à l'intérieur de la maison. Comme j'avais mis le datalogger en service depuis quelques mois, il est arrivé à saturation le 10/07, je n'ai donc pas de relevés entre cette date et le 18/07.

Mesures du 18/07:

2011 07 18 2251.jpg

Sur cette période on constate bien que les températures sont lissées et varient faiblement et très progressivement.

Mesures du 18/07 au 27/07:

2011 07 27 1924.jpg

Quand on agrandi la durée d'enregistrement on constate bien des variations mais qui sont principalement dues à une gestion aléatoire des BSO...

Mesures du 27/07 au 11/08:

2011 08 11.jpg

Malgré les températures presque automnales que nous subissons à l'heure actuelle, et selon la volonté de ma chère et tendre, les températures intérieures ne baissent pas.

Premières conclusions: la maison réagit comme nous l'avions souhaité, elle conserve bien la température en fonction de nos envies et monte en température rapidement si nous laissons entrer le soleil. La gestion des BSO est très importante sur la période d'été.

Alain